S’autoéditer : La 4ème de couverture

S’autoéditer : La 4ème de couverture

Après plusieurs relectures, vous venez de poser le point final de votre manuscrit. Vous êtes satisfait de votre mise en page. Il ne vous reste plus qu’à l’autoéditer. C’est à ce stade que vous vous apercevez que les nombreuses casquettes de l’auteur indépendant existent réellement. En effet, avant de voir votre opus entre les mains enthousiastes de vos futurs lecteurs, vous devez encore franchir quelques étapes. La première réside dans la construction de votre 4e de couverture qui devra convaincre.

Et n’espérez pas y échapper parce que vous ne prévoyez qu’une édition numérique. Ce texte qu’on affiche au dos du livre papier représentera la description proposée sur la fiche produit sur la ou les plateformes de vente en ligne que vous aurez choisies.

Avant de vous lancer dans l’élaboration de ces phrases cruciales, je vous rappelle que leur objectif consiste prioritairement à donner envie aux lecteurs, aux blogueurs et aux influenceurs de dévorer votre roman. À ce titre, vous devez accorder le plus grand soin à leur rédaction.

Je ne peux pas vous transmettre une recette miracle, elle n’existe pas, mais je peux attirer votre attention sur quelques incontournables.

En règle générale, dans une maison d’édition traditionnelle, cet exercice ne vous sera pas confié. En effet, composer ce résumé à visée commerciale demande un certain recul que l’auteur ne possède pas obligatoirement. Vous avez écrit une histoire en 80 000 mots que vous avez pesés les uns après les autres avec soin et maintenant, vous devez parvenir à en extraire la substantifique moelle en quelques lignes. Mais quoi qu’il en soit, vous avez décidé de vous autoéditer et vous devez réussir à réaliser cette prouesse.

Je vous propose de construire cette 4e en suivant 3 axes :

Votre texte doit ouvrir une porte sur l’intrigue et l’atmosphère de votre roman. Vous devez rester authentique tout en optant pour un cap commercial. Vous ne pouvez pas vous permettre de vous perdre en palabres inutiles. L’objectif consiste à faire naître la curiosité du lecteur sans trop en raconter.

Vous devez attirer le futur client en 100 à 150 mots.

Les bases étant posées, maintenant, approfondissons un peu plus les techniques et les qualités nécessaires à une bonne 4e de couverture.

Tous les rédacteurs de ce type de texte ne respectent pas les principes que je vais vous proposer. Mais je pars du postulat que vous êtes un néophyte et je vous engage à ne vous lancer dans des transgressions que lorsque vous maîtriserez déjà l’art d’écrire des billets percutants. Je vous rappelle encore une fois que vous devez convaincre rapidement, votre livre est loin de monopoliser le marché.

  • Votre synthèse doit rester courte. L’offre de roman est pléthorique et votre hypothétique acheteur ne dispose pas de plusieurs minutes à consacrer à sa découverte. Si vous affichez un résumé trop long, le curieux le reposera avant même de commencer sa lecture.
  • Votre 4e doit indiquer le lieu où se passe l’histoire (pays, ville, monde imaginaire ou appartement).
  • En parcourant votre texte, le futur client doit également pouvoir situer l’époque à laquelle se déroule votre récit.
  • Votre héros doit être clairement identifié avec son nom et un ou deux des éléments de son caractère utiles à la compréhension de l’intrigue. Mais par-dessus tout, l’acheteur potentiel de votre roman doit avoir envie de découvrir les péripéties auxquelles sera confronté votre personnage. Vous devez mettre toutes vos forces de conviction au service de ce protagoniste pour le rendre excessivement attirant.
  • Votre résumé doit permettre également de percevoir la situation initiale de votre histoire.
  • Le problème central doit aussi apparaître.
  • Et vous finirez en ouvrant sur le suspense. Cette phrase de clôture doit persuader celui qui vous lit que cette histoire lui correspond et qu’il souhaite vous suivre à travers les aventures de votre héros.

Je poursuis. Une fois que vous avez inclus tous ces éléments dans votre résumé, vous n’avez pas encore atteint tout à fait votre but. Vous devez aussi à travers ces mots réussir à transmettre à votre hypothétique client l’ambiance dans laquelle le plongera votre récit. Il doit savoir dès la première phrase s’il se trouvera emporter dans une intrigue policière, une romance, un thriller ou une histoire emplie d’humour. Vous ne pouvez pas rédiger une 4e dans un style très pompeux si tout votre roman repose sur les réparties drôles de votre protagoniste.

Pareillement, votre résumé doit être écrit en suivant le même point de vue que celui utilisé dans le livre. Un récit à la première personne doit présenter une 4e en empruntant ce pronom.

Dorénavant, vous détenez les clés pour élaborer une synthèse percutante. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à pratiquer et à garder à l’esprit que plus vous en rédigerez plus vous améliorerez vos textes.

Pour finir votre 4e de couverture, vous pouvez également ajouter une courte biographie. Les lecteurs aiment en savoir plus sur l’auteur. Revoir ces quelques lignes à chaque roman peut représenter un plus si vous vous astreignez à y afficher quelques éléments qui vous mettent en lien avec le sujet de votre histoire. Petit exemple facile : si votre récit se passe en Bretagne, n’oubliez pas de préciser que vous êtes Bretonne. De plus, si vous pensez que votre photo peut intéresser vos futurs lecteurs, n’hésitez pas à l’inclure.

Il ne vous reste plus qu’à y intégrer les informations obligatoires telles que le numéro ISBN accompagné de son code-barre et le prix de vente TTC.

J’ai bien conscience que pour certains d’entre vous, un gouffre s’ouvre devant vous entre mes conseils et leur mise en pratique. C’est pourquoi si vous vous sentez incapable de vous plier à cet exercice, je vous propose mes services pour la rédaction de ce résumé authentique et percutant.

Pour suivre tous les conseils, toutes les actualités et bénéficier de nombreux avantages : inscris toi ici à la Newsletter. 

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *