S’autoéditer : Trouver des lecteurs

S’autoéditer : Trouver des lecteurs

Vous avez enfin mis un point final à votre histoire. Vous avez lu et relu votre manuscrit 158 fois. Votre correctrice a traqué la moindre coquille de votre texte. Vous avez veillé à suivre tous les conseils de Plumélanie : votre couverture est accrocheuse, votre titre cohérent, votre quatrième de couverture attire le lectorat.

Ça y est, enfin ! Votre livre est prêt à être vendu. Déjà je tiens à vous féliciter pour la montagne de travail que vous venez d’abattre. Vous pouvez être fière d’être parvenue à terminer votre bébé livresque.

Mais comme je vous l’ai déjà dit écrire un livre c’est bien, le vendre c’est mieux !

Vous avez décidé d’autoéditer votre livre, ou de faire appel à une maison d’édition, vous allez désormais être confronté à la problématique que rencontrent tous les auteurs : comment trouver son lectorat ?

Si vous choisissez l’autoédition, je vous propose plusieurs pistes pour vendre votre premier livre ou même augmenter vos ventes.

  • Assurez-vous de la qualité de votre roman :

Vous aurez beau mettre en place un plan marketing en béton autour de votre livre, s’il n’est pas de qualité, les ventes ne suivront pas. Le bouche-à-oreille reste et restera le meilleur vecteur de ventes pour un roman. Prenez donc le temps nécessaire pour vous assurer que vous proposez un livre abouti.

  • Bien choisir ses mots clés

Lors de la mise en ligne de votre livre sur Amazon ou sur toute autre plateforme, vous serez invités à choisir des mots clés. Ces derniers aident les lecteurs à trouver votre livre lorsqu’ils naviguent sur le site. Vous pouvez indiquer des mots clés ou de courtes expressions décrivant votre livre et conformes à son contenu. Pour obtenir de meilleurs résultats, ne reprenez pas les mots du titre, de la rubrique ou de la description de votre livre. Ceux-ci servent déjà à diriger les lecteurs vers votre livre.

Sur Amazon Kdp vous avez la possibilité de remplir 7 cases pour vos mots clés. Ne vous limitez pas à un mot sur chaque encart : je vous conseille d’en intégrer au minimum 5.

Mettez-vous à la place du lecteur qui navigue sur le site. Lorsque vous recherchez un aspirateur, vous n’allez probablement pas rechercher sagement dans chaque catégorie pour trouver votre bonheur. Vous allez faire comme 99 % de la population et taper « aspirateur » dans la barre de recherche. Si les résultats de votre recherche sont trop importants, vous allez affiner en notant par exemple « aspirateur balai pas cher ». De nos jours, nous aimons trouver rapidement ce que nous souhaitons acquérir.

Moralité : Facilitez la vie de votre potentiel lecteur en intégrant des mots clés pertinents.

  • Définir les catégories de ventes pour votre livre

Vous devez choisir deux catégories de ventes lors de la mise en ligne. Soyez pertinent ! Par ailleurs, je vous conseille de vous rendre dans la page de contact pour demander à inclure votre livre dans toutes les catégories supplémentaires qui vous semblent adéquates.

  • Organiser un réel plan de communication

Face à l’offre de plus en plus importante d’auteurs présents sur les plateformes en ligne, vous risquez d’être noyé dans la masse des romans proposés. Vous devez donc concevoir un réel plan marketing pour sortir du lot. Je vous propose plusieurs pistes à explorer.

  • Communiquer en amont

Un mois avant la sortie prévue de votre livre, vous devez commencer à communiquer. Deux axes sont à privilégier :

  • Communiquer sur vos réseaux sociaux :
    • Présentez votre couverture puis votre quatrième de couverture sur vos pages.
    • Proposez des extraits de votre roman pour mettre l’eau à la bouche de vos lecteurs
  • Communiquer auprès des chroniqueurs et groupes de lecteurs Facebook
    • Contactez les administrateurs des groupes de lecteurs en amont pour leur présenter votre livre
    • Proposez votre livre, en avant-première, à plusieurs chroniqueurs qui pourront communiquer sur votre livre le jour de sa sortie. Sur ce point, je vous invite à être vigilant. Choisissez des chroniqueurs en adéquation avec votre style littéraire. Par ailleurs, définissez bien les modalités de votre partenariat : délai de retour, moyens de communication mis en œuvre par le chroniqueur…

  • Le jour de la sortie de votre livre

Si vous sortez votre premier roman, je vous conseille de bien réfléchir à votre prix de vente. Pour vous créer un lectorat solide, vous devez envisager de vendre votre livre à un prix réduit lors de la première semaine. En effet, votre objectif ne doit pas être de vous enrichir dès le premier jour, mais d’attirer des lecteurs qui vous seront ensuite fidèles pour les prochaines sorties.

Par ailleurs, communiquez sur les différents groupes de lecteurs sur Facebook notamment. N’hésitez pas à faire appel à vos bêta-lecteurs pour donner des avis de lecture sur ces groupes. La visibilité de votre roman est essentielle pour vous assurer de belles ventes.

  • Dans les deux mois suivant sa sortie :

Pour maintenir un nombre de ventes sur le long terme, je vous invite à continuer la communication durant les deux mois suivant la sortie de votre livre :

  • Remerciez vos lecteurs
  • Publiez des avis de lecteurs
  • Poursuivez le partage d’extraits de votre roman
  • Proposez votre participation à des Lives ou à des interviews auprès des groupes de lecteurs.

Votre présence doit être constante. Je ne vais pas vous mentir, c’est un travail de tous les instants. Mais tous ces efforts paieront pour toutes vos publications à venir.

  • Fidéliser votre lectorat :

Ce point est à mon sens le plus compliqué à mettre en œuvre. Pour fidéliser votre lectorat, vous devez créer un univers proche de vos romans autour de vous. Je vous conseille de diversifier vos publications sur les réseaux pour montrer un petit bout de votre vie en dehors de l’écriture. Les lecteurs apprécient de pouvoir échanger avec vous et plus encore de se trouver des points communs avec leur auteur préféré !

Voilà ! Vous êtes prêts pour lancer votre bébé dans le grand bain. Prenez une grande respiration et appuyez sur le petit bouton pour le publier. Et surtout, je me permets un dernier conseil, évitez de vérifier toutes les deux minutes le niveau des ventes. Nous l’avons tous fait, moi la première. Mais vous devez vous rappeler que désormais, votre livre ne vous appartient plus. Il est entre les mains de vos lecteurs. Vous allez les faire rire, pleurer et peut-être même qu’ils vont vous détester. Gardez à l’esprit qu’un livre qui fait réagir est un livre que l’on n’oubliera pas.

Oui certains commentaires vont vous briser le cœur. Nous mettons toutes nos tripes dans nos livres. Alors forcément, le moindre commentaire peut nous blesser. Mais tentez de vous souvenir que l’on ne peut pas plaire à tout le monde ! (Bon je n’y parviens pas toujours non plus).

Et vous, comment faites-vous pour trouver votre lectorat ?

Nous avons conscience que de trouver son lectorat, constitue une étape délicate et difficile. Nous allons donc proposer très prochainement une formation pour vous donner les clefs pour améliorer vos ventes et pérenniser votre lectorat. Par ailleurs, si vous souhaitez que nous élaborions ensemble un plan marketing pour votre roman, n’hésitez pas à nous contacter.

Pour suivre tous les conseils, toutes les actualités et bénéficier de nombreux avantages : inscris toi ici à la Newsletter. 

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *